Accueil 9 Référencement 9 Améliorer son référencement en s’inscrivant dans les bons annuaires
Améliorer son référencement en s’inscrivant dans les bons annuaires
Voir son site s’afficher aux premières positions sur les pages de résultats de Google est un objectif partagé par toutes les entreprises présentes sur le web. Et le jeu en vaut bien la chandelle, puisqu’un bon positionnement sur Google est nécessaire pour obtenir plus de trafic, plus de visites et un chiffre d’affaires plus important. Et pour y arriver, tous les moyens sont bons, tant que le référencement est amélioré. Alors, dans cet article, nous allons traiter des annuaires. Nous expliquerons comment ces outils parviennent à optimiser le référencement naturel des sites web et comment on peut réussir à trouver l’annuaire adéquat. Nous finirons en attirant votre attention sur les principales erreurs à éviter pendant le choix et l’utilisation d’un annuaire.

Qu’est-ce qu’un annuaire de référencement ?

Simplement défini, un annuaire de référencement est un site-répertoire de sites web divers avec des présentations plus ou moins détaillées pour chacun. Son but est d’aider les internautes à retrouver les sites qu’ils recherchent et à se positionner favorablement sur les recherches de prestataires, d’entreprises, de fournisseurs en ligne, etc.

Il faut reconnaître que les annuaires de référencement avaient été délaissés à un moment, car les pratiques de certains ont poussé Google à en pénaliser ou à en désindexer un grand nombre. Toutefois, avec le temps, ils se sont pour la plupart adaptés aux exigences du moteur de recherche et sont désormais de puissants outils servant à améliorer le référencement naturel des sites.

Quels avantages un annuaire de référencement peut-il offrir ?

L’une des stratégies de référencement les plus efficaces consiste à faire en sorte d’avoir un nombre important de backlinks, c’est-à-dire de nombreux liens internet qui pointent vers son site. C’est ce qu’on appelle du « netlinking ».

Les annuaires vous permettent en fait de bénéficier d’un très grand nombre de backlinks. En effet, il vous suffit de vous inscrire dans plusieurs annuaires en un mois, pour que le nombre de liens redirigeant les internautes vers votre site s’accroisse.

C’est une stratégie simple et pratique pour optimiser votre positionnement sur Google, pour gagner en notoriété et attirer plus de clients rapidement. Cela permet d’augmenter l’autorité de votre site, car les robots de recherche de Google considèrent que votre site doit être sérieux pour qu’un nombre aussi important de sites (annuaires) pointent vers ses pages.

L’inscription dans un annuaire est aussi une solution de référencement économique. Si vous n’avez pas le budget nécessaire pour recruter un webmaster ou une agence web pour la gestion de votre stratégie SEO, les annuaires représentent une meilleure alternative économique, car ils sont très peu coûteux. On trouve même des annuaires gratuits.

Comment choisir un annuaire de qualité ?

Le marché regorge d’une ribambelle d’annuaires parmi lesquels vous devez savoir discerner les bons des moins bons. Voici quelques paramètres qui vous aideront à effectuer les meilleurs choix.

Le type d’annuaire

Sur internet, les annuaires se comptent par milliers. Toutefois, on peut les regrouper en trois grandes catégories.

Les annuaires généralistes

On les appelle aussi les « annuaires génériques ». Ils répertorient tous les sites sans distinction aucune. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut être vigilant lors du choix d’un annuaire généraliste, car étant la forme d’annuaire la plus répandue sur le net, ils deviennent parfois des dépotoirs de sites et n’ont pas un véritable potentiel de référencement.

Les annuaires thématiques

Contrairement aux annuaires génériques qui affichent toutes les catégories de sites, les annuaires thématiques ne répertorient que des sites traitant d’une thématique précise.

Par exemple, vous trouverez des annuaires présentant uniquement les sites de mécaniciens, de médecins, de plombiers, de jardinier, de vente en ligne, etc. Ces annuaires sont très appréciés parce qu’ils rassemblent souvent des liens spécialisés et pertinents.

L’annuaire local

Comme l’épithète « local » le laisse entrevoir, l’annuaire local est un type d’annuaire circonscrit à une zone géographique précise. Lorsqu’un internaute recherche un prestataire de services à Nice, il a plus de chances d’en trouver un très vite s’il se dirige vers un annuaire local de Nice.

En fait, les recherches locales occupent une proportion considérable dans les recherches Google depuis plusieurs années et ont d’ailleurs plus tendance à déboucher sur des achats. En inscrivant votre site dans des annuaires locaux, vous renforcez donc votre positionnement dans les résultats des recherches locales et augmentez ainsi vos chances de gagner plus de trafic.

Alors, c’est à vous de définir si vous préférez vous inscrire dans un annuaire généraliste, dans un annuaire thématique ou dans un annuaire local. Vous pouvez même vous inscrire dans les trois types d’annuaires à la fois, pour maximiser vos chances.

L’autorité du nom de domaine de l’annuaire

Dans la plupart des cas, les annuaires ne se focalisent que sur le netlinking, négligeant le référencement lui-même. Conséquence, votre site gagnera en notoriété, certes, mais l’impact sur votre référencement naturel sera pratiquement nul.

Pour être performant, un annuaire doit pouvoir être indexé par Google et avoir un Pagerank élevé.  N’hésitez donc pas à vérifier l’autorité de son nom de domaine. Vous pouvez vous rendre sur les plateformes « Ahrefs » ou « Majestic » et entrer l’URL de l’annuaire pour vérifier son autorité. Pour faire plus simple, recherchez tout simplement le nom de l’annuaire sur Google. S’il n’apparaît pas dans les meilleurs résultats de recherche, alors, ne vous sentez pas obligé(e) de vous y inscrire.

Par ailleurs, votre annuaire doit être actif sur Google. Et pour prétendre être actif, il doit avoir un Trust Flow minimal de 20. Le Trust Flow est l’indice de confiance que Google accorde à un site internet. Il est souvent mentionné sur les annuaires.

Des liens en DoFollow et pas d’exigence de liens de retour

Un bon annuaire doit vous offrir des backlinks en DoFollow et non en NoFollow, car contrairement à ces derniers, les liens en DoFollow permettent à votre URL de gagner en notoriété.

Toutefois, aucun annuaire ne doit vous exiger un lien de retour, c’est-à-dire vous obliger à ajouter sur votre site un lien qui redirigera vers ses pages. S’il le faut, choisissez un annuaire gratuit sans lien de retour. Pourquoi d’ailleurs, placeriez-vous sur votre site, un lien qui n’a aucun rapport avec votre thématique ? Cela ne ferait que réduire votre autorité.

Une bonne description

Un bon annuaire, oui. Mais une description unique et de qualité excellente aussi. En fait, c’est la qualité de la description que vous faites de votre site qui déterminera le taux de visites dont il jouira. Une description de qualité doit faire au moins 500 mots, être très riche et être caractérisée par une bonne répartition des mots-clés.

Un bon annuaire doit aussi dédier une page entière à votre site internet. Positionner plusieurs sites web sur une page d’annuaire n’est pas une pratique professionnelle. Vous tiendrez également compte de la manière dont chaque annuaire présente les sites web.

Améliorer son référencement avec les annuaires : les erreurs à éviter

En dehors du choix de l’annuaire, certaines erreurs peuvent être préjudiciables à votre stratégie de référencement.

Des inscriptions massives et automatiques

Même s’il est important d’avoir de nombreux liens qui redirigent vers votre site web, il faut éviter de faire trop d’inscriptions en un coup. Et pour cause, dès qu’ils détectent une activité curieuse sur un site web, les robots de recherche de Google commencent à s’en méfier et finissent par l’intégrer dans le sandbox, le tiroir de l’oubli de Google.

Pour éviter pareille déconfiture, il est recommandé de répartir vos inscriptions dans le temps. Par exemple, il vaut mieux faire 20 inscriptions par mois sur une durée de 12 mois que d’en faire 500 en un seul mois.

La sous-optimisation ou la sous-optimisation

Chaque annuaire vous offre la possibilité de rédiger une description. C’est une portion de texte qui vous permet de parler de vous et de vos produits ou services de façon très brève.

Vous devez la rédiger de sorte que les mots-clés y soient bien répartis. Il faudra éviter de suroptimiser les ancres, au risque de vous faire pénaliser par Google (la sanction Penguin) et veiller à ne pas les sous-optimiser non plus.

Des descriptions copiées d’un annuaire à l’autre

Pour chaque annuaire, vous devez produire une description unique. Assurez-vous de ne pas être trouvé(e) coupable de plagiat, car soumettre deux fois la même description dans différents annuaires jouera contre vous et vous exposera à un déclassement dans les résultats de recherche.

Les inscriptions automatiques

Une autre erreur à éviter est le recours aux logiciels de soumission automatique. Même si ces outils semblent plus faciles à utiliser, nous vous recommandons expressément de toujours procéder à des inscriptions manuelles.

En plus du fait qu’ils sont souvent payants, ces processus d’automatisation peuvent vous exposer à une pénalité de Google, puisque vous ne contrôlez ni les descriptions ni les ancres que ces logiciels conçoivent pour vous. Et pour finir, préférez les annuaires ergonomiques offrant une excellente facilité de navigation, une bonne catégorisation et peu de publicités.

Faites donc tout ceci et n’oubliez pas de garder votre site optimisé. Votre positionnement dans les résultats de recherches grimpera tout naturellement.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Blog et site vitrine : quelle est la différence ?

Si les termes « blog » et « site internet » sont facilement compris quand on les considère séparément, beaucoup sont souvent incapables de dire avec précision ce qui diffère l’un de l’autre sur les plans technique et conceptuel. La question se pose surtout lorsque...

lire plus

L’hébergement pour les sites WordPress, tout savoir

Créé depuis 2003, Wordpress est sans contredit le CMS (système de gestion de contenus) le plus utilisé en ce moment. On estime en effet à plus de 35% la proportion des sites web qui tournent sous ce système. Et compte tenu des spécificités de wordpress, les sites...

lire plus