Accueil 9 Site Web 9 L’hébergement pour les sites WordPress, tout savoir
L’hébergement pour les sites WordPress, tout savoir

Créé depuis 2003, WordPress est sans contredit le CMS (système de gestion de contenus) le plus utilisé en ce moment. On estime en effet à plus de 35% la proportion des sites web qui tournent sous ce système. Et compte tenu des spécificités de wordpress, les sites développés sous ce CMS ont besoin d’une technologie particulière et de ressources d’un certain niveau pour tourner de façon optimale. Vous comprenez donc que le choix d’un hébergement n’est pas à prendre à la légère et que la qualité de l’hébergement d’un site détermine sa stabilité, son accessibilité, sa disponibilité et sa performance globale. Alors si vous recherchez un hébergeur pour un site wordpress, nous partageons avec vous l’essentiel à savoir sur la question.

Pourquoi choisir un hébergeur spécialisé WordPress ?

Que vous l’ayez créé en écrivant des lignes de code ou en vous servant de templates et de thèmes déjà préconçus, votre site web nécessitera un travail irréductible en arrière-plan si vous voulez qu’il soit accessible aux internautes de façon continue.

Par exemple, après la création du site, certaines opérations comme la mise en ligne et les mises à jour régulières sont importantes pour rendre le site accessible et le garder performant dans le temps. Et pour effectuer ces opérations, vous avez d’un hébergeur web.

Le rôle de l’hébergeur est de servir d’hôte aux fichiers, aux données, aux fonctions, aux liens et à l’ensemble des autres éléments dont dépendront le fonctionnement du site et son accessibilité aux internautes. Mais pour que les ressources proposées par un hébergeur optimisent vraiment la performance d’un site, il faut que le système dont il se sert soit compatible avec le CMS ayant servi au développement du site en question.

Or, si WordPress est le CMS le plus prisé en ce moment, les sites qu’il sert à développer ne sont pas systématiquement compatibles avec tous les hébergeurs web. Pour être sûr de bénéficier d’outils et de fonctionnalités natives et de solutions spécifiquement conçues pour les sites WordPress, il est donc préférable de se tourner vers un hébergeur spécialisé WordPress.

Un tel choix vous simplifiera la gestion de votre site internet, sa maintenance et l’optimisation de ses performances. Cela vous fera gagner beaucoup de temps et vous n’aurez qu’à vous soucier de la qualité du contenu à publier sur la plateforme.

Par contre, en choisissant un hébergeur quelconque, il vous faudra effectuer de nombreuses manipulations techniques, ce qui peut être chronophage et surtout très pénible si vous n’avez pas les connaissances et les compétences techniques adéquates. L’hébergeur wordpress, lui, s’occupe de tout à votre place.

Quels sont les types d’hébergement possibles pour un site wordpress ?

Partant de la base selon laquelle il vous faut un hébergeur spécialisé WordPress, nous allons vous présenter dans cette section, les principaux types d’hébergeurs que vous rencontrerez le plus souvent. Mais avant cela, notez ceci.

WordPress a été écrit en langage PHP et emploie une base de données MySQL. Alors, s’il faut choisir un hébergement spécialisé wordpress, vous devez chercher un hébergeur capable de lire à la fois du PHP et du MySQL. Il faut aussi qu’il soit en mesure de lire du PHP version 7 ou une version plus avancée et du MySQL version 5.6 ou une version plus avancée.

Cela dit, voici les principaux types d’hébergement disponibles.

L’hébergement sur serveur mutualisé ou partagé

L’hébergement sur serveur mutualisé consiste à faire héberger un site sur un serveur sur lequel d’autres sites sont aussi hébergés. En d’autres termes, votre site et les autres sites partagent toutes les ressources du serveur, de la bande passante à l’espace de disque en passant par la puissance de traitement disponible.

L’avantage est que ce service coûte vraiment très peu cher. Imaginez par exemple un service d’hébergement facturé à 1 $ le mois. N’est-ce pas tentant. Cependant, le problème qui se pose généralement est que, pour rentabiliser leur investissement, les hébergeurs sont souvent obligés de placer plusieurs centaines de sites sur un même serveur.

Conséquence, ces sites n’ont accès qu’à une technologie de qualité passable et à une très faible puissance de calcul. Ils souffrent généralement d’un manque de stabilité, de fluidité, d’accessibilité et se retrouvent même parfois hors service. Et c’est sans compter que le support client est souvent d’une qualité peu satisfaisante.

L’hébergement sur serveur partagé professionnel

C’est la « version » professionnelle du type d’hébergement que nous avons présenté précédemment. Même si dans ce cas aussi, de nombreux sites web sont hébergés sur un même serveur, le nombre de sites par serveurs est moindre et l’équipement est généralement d’une bien meilleure qualité.

Il est plus structuré et beaucoup plus cher – entre 15 et 20 dollars par mois – que sa variante ordinaire. En général, les hébergeurs qui proposent ce type de service définissent des limites mensuelles sur l’utilisation de la bande passante et de la puissance de traitement pour éviter les surcharges et permettre à tous les sites d’être stables et rapides. De même, la qualité de leur support client est aussi toujours excellente.

L’hébergement sur serveur dédié

L’hébergement sur serveur dédié est l’opposé de l’hébergement sur serveur partagé. En effet, ici, vous avez droit à un serveur personnel dont toutes les ressources – l’espace de stockage, la bande passante, la puissance de calcul – sont exclusivement dédiées à faire tourner votre site. Vous ne risquez donc plus d’éprouver des problèmes de capacités limitées.

D’autre part, même s’ils coûtent un peu plus cher et exigent un minimum de connaissances techniques, ces types d’hébergement vous offrent la latitude de personnaliser la configuration de votre serveur et de l’adapter à vos besoins.

L’hébergement sur VPS

Le VPS – entendez Serveur Virtuel Privé – est un type de serveur hybride. C’est un serveur indépendant disposant de son propre système d’exploitation et configuré sur un serveur physique qui peut donc contenir de nombreux serveurs virtuels.

Les VPS présentent à la fois les caractéristiques des serveurs mutualisés et celles des serveurs dédiés, parce qu’elles sont caractérisées par le partage des ressources du premier et le facteur d’indépendance du deuxième.  Vous êtes seul à utiliser le serveur et vous avez la possibilité de le configurer selon vos besoins et d’y installer les outils de votre choix. Vous n’aurez à payer que pour les ressources – le nombre de processeurs, la quantité de mémoire, l’espace de disque, etc. – que vous utilisez.

Le seul bémol avec ce type d’hébergement est que personne ne le gèrera à votre place. Vous prenez en charge la configuration du serveur, l’aspect sécurité, le système d’exploitation, les mises à jour, etc.

L’hébergement sur VPS géré

Ce type d’hébergement est pratiquement le même que le précédent, à la différence que vous confiez la gestion de votre serveur – l’installation des logiciels, les mises à jour, etc. – à une agence, un cabinet ou une entreprise qui s’en charge à votre place.

En confiant ainsi la gestion de votre VPS à des experts, vous êtes certain que vous bénéficierez d’une prise en charge technique de qualité et pourrez vous occuper d’autres tâches sans stress. Alors, si vous êtes un amateur qui ressent le besoin d’être accompagné par un professionnel, ce type d’hébergement vous conviendra bien.

L’hébergement Cloud

Il s’apparente quelque peu à l’hébergement sur VPS. C’est un type d’hébergement évolutif par nature et capable de s’adapter à toutes les demandes de ressources. En fait, toutes les données et fonctionnalités sont hébergées sur le Cloud dont la capacité de stockage est illimitée. Vous pouvez donc faire évoluer les capacités de votre hébergement en fonction de l’évolution de votre site web.

En outre, contrairement aux serveurs standards qui laissent votre site indisponible dès qu’ils tombent en panne, le Cloud vous permet de bénéficier d’un taux de disponibilité de 100% en toutes circonstances. Il est surtout adapté aux « gros » sites ayant un énorme trafic et ayant besoin d’être accessibles et fluides à plein temps.

L’hébergement spécifiquement conçu pour les sites WordPress

Qu’il soit fait sur serveur mutualisé ou dédié, ce type d’hébergement est spécifiquement mis en place pour les sites développés sous le CMS wordpress.

La différence est que vous n’avez guère besoin d’avoir des compétences techniques pour les prendre en main. Toutes les configurations WordPress natives nécessaires sont pré-intégrées au service d’hébergement pour permettre à votre site wordpress de fonctionner sans grand besoin de configurations supplémentaires.

L’hébergement spécifiquement WordPress géré

C’est le niveau ultime d’hébergement spécifiquement conçu pour les sites WordPress. Les formules proposées par les hébergeurs sont des formules sur-mesure et généralement adaptées à la quantité de contenu que vous allez publier, au nombre de visiteurs escompté sur le site, etc.

C’est une solution destinée aux professionnels et aux très grandes entreprises qui sont prêtes à payer le prix qu’il faut pour déléguer les tâches techniques à des experts pour n’avoir à s’occuper que de la gestion du contenu du site.

Le seul bémol avec ce type d’hébergement est que, pour veiller à la stabilité des serveurs, des hébergeurs peuvent interdire certaines extensions de WordPress. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est recommandé de vérifier la compatibilité des hébergeurs avec l’ensemble des fonctionnalités et des extensions intégrées à votre site avant d’effectuer votre choix.

Vous avez donc le choix. Dans tous les cas, quel que soit l’hébergeur que vous choisirez, assurez-vous qu’il soit compatible avec du PHP, version 7 ou plus et du MySQL, version 5.6 ou plus.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Blog et site vitrine : quelle est la différence ?

Si les termes « blog » et « site internet » sont facilement compris quand on les considère séparément, beaucoup sont souvent incapables de dire avec précision ce qui diffère l’un de l’autre sur les plans technique et conceptuel. La question se pose surtout lorsque...

lire plus